vendredi 20 juillet 2012

LES JOUEUSES DE VOLLEY-BALL DE PLAGE : TROP SEXY POUR LES OLYMPIQUES ?


Cette année, en prévision des Jeux Olympiques d'été de Londres, le CIO (Comité International Olympique) a changé les règlements du code vestimentaire pour les joueuses de volley-ball de plage. Ces belles athlètes agiles et musclées, qui attirent toujours énormément les regards des spectateurs ou des télé-spectateurs masculins (à cause de leurs prouesses sur le terrain, bien entendu !) pourront dorénavant porter le short et le gilet à manches, au lieu du bikini sexy habituel. N'ayez crainte messieurs, il s'agit d'une option, pas d'une obligation. On offre ce choix pour accommoder les joueuses dont la culture ou la religion peut bannir ou proscrire le port du bikini ou d'uniformes jugés trop osés. Cette alternative pourrait aussi rassurer les participantes qui craignent un "accident" vestimentaire après un effort violent. Il est déjà arrivé, lors de l'euro-tour, qu'une volleyeuse de la Finlande, en plongeant pour récupérer un ballon, se retrouve à plat ventre avec le postérieur complètement dénudé, après que sa petite culotte se soit déchirée au niveau de l'entre-jambes !


Lorsque la température est froide, les volleyeuses peuvent également enfiler des combinaisons longues qui couvrent presque tout le corps. Mais, pour la beauté du spectacle, souhaitons-nous du temps ensoleillé pour les compétitions olympiques de beach volley qui se dérouleront à partir de la fin du mois de juillet au Horse Guards Parade de Londres ! Misant d'ailleurs sur le "pouvoir d'attraction" des équipes féminines de volley-ball de plage de Grande-Bretagne, les autorités du transport de la capitale anglaise se sont servies récemment de ces jolies jeunes sportives de haut niveau pour faire connaître un outil de planification du trafic urbain qui renseignera les automobilistes londoniens au sujet des rues et des routes fermées lors des compétitions olympiques. Conçu pour faciliter la circulation, notamment dans le secteur du Parlement, ce système aurait pu servir, dès son annonce, afin de rendre plus fluide le trafic automobile, ralenti par la présence très remarquée des joueuses de volley-ball de plage de G.-B., chargées d'en faire la publicité !


Cette activité (photo ci-dessus) a peut-être davantage publicisé le volley-ball de plage féminin que ce moyen de planification des déplacements sur les voies de transport du centre de Londres. Chose certaine, les fonctionnaires et les parlementaires, qui ont assisté à l'évènement, ont été impressionnés au plus haut point par les superbes volleyeuses britanniques en bikini noir et blanc. Plus de 410 d'entre eux ont rapidement réservé leur place pour le tournoi olympique de volley-ball de plage qui débutera le 28 juillet 2012. Les parlementaires ont voté ! Les épreuves-reines des Jeux Olympiques (athlétisme) sont en danger de perdre leur couronne !
Ce sport spectaculaire et beau à voir nous vient de l'avant-gardiste Californie des années 1920. Mais ce n'est qu'au cours des vingt dernières années qu'il s'est développé au point de devenir à la mode et d'être reconnu comme une discipline olympique (aux Jeux d'Atlanta, en 1996).


Les nations les plus puissantes en volley-ball de plage sont les États-Unis, le Brésil et l'Australie. Des "challengers" sérieux ont toutefois émergé récemment de la Grèce, de l'Allemagne et de la Chine. Le plus beau là-dedans c'est que le Beach volley a également ses cheerleaders et ses danseuses pour agrémenter encore plus le spectacle. Et contrairement aux joueuses, ces animatrices de foule ne se sont soumises à aucune règle établie en ce qui concerne leur habillement. Ce qui donne des variantes vestimentaires parfois très sexy ! La plage, le soleil, de belles athlètes, de charmantes meneuses de claques et une bonne bière bien froide pour se désaltérer : que demander de plus comme divertissement ?! Une façon fort agréable de profiter des chauds rayons du soleil d'été !


Voici d'intéressants diaporamas pour donner un aperçu de ce qui nous attend durant la saison estivale, que ce soit sur les plages près de chez vous ou sur les terrains des prochains Jeux Olympiques de Londres. Le premier montage a pour paysage sonore la version instrumentale du "hit" de LADY GAGA (Just Dance). Le second fait défiler des images révélatrices sur une musique plus langoureuse qui appelle la farniente estivale.


1 commentaire:

Lavoy M a dit…

Je ne crois pas que l'effet d'être à moitié nu pour ce genre de sport les rendent plus habile. C'est un prétexte pour se faire voir tout simplement. Alors pourquoi les hommes sont habillés normalement eux !!!